• Communiqué – 3 septembre 2021

  • Communiqué – 3 septembre 2021

  • Communiqué – 3 septembre 2021

  • Communiqué – 3 septembre 2021

COMMUNIQUÉ
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

DEC ACCÉLÉRÉ EN SOINS INFIRMIERS : 

LE CÉGEP DE L’ABITIBI-TÉMISCAMINGUE ET LE CISSS-AT EN MODE SOLUTION

Rouyn-Noranda, le 3 septembre 2021. – Afin de faire face à la pénurie de main-d’œuvre, le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, en collaboration avec le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS-AT), annonce l’amorce du nouveau programme DEC accéléré en Soins infirmiers en janvier 2022.

Le manque criant de personnel dans la région et partout au Québec avait déjà amené différents établissements d’enseignement à proposer des formations en santé de haute qualité plus rapides dans le but d’accélérer la mise en place de personnel soignant compétent dans le réseau de la santé.

« Le manque flagrant de personnel qualifié en soins infirmiers n’est pas un secret. Les besoins en effectifs humains sur le terrain sont énormes et, en ce sens, une décision commune de mettre en place un programme de formation de qualité, avec un public cible différent pour le recrutement, a été mise de l’avant », explique Manon Richard, conseillère pédagogique à la formation continue du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue.

« Nous offrons la possibilité d’obtenir un diplôme d’études collégiales (DEC) en Soins infirmiers à des candidates et des candidats qui ont déjà un DEC dans un autre domaine et qui détiennent les préalables requis pour suivre la formation. Le programme s’échelonne sur une période de 20 mois et les candidats ont la possibilité d’obtenir une bourse de 10 000 dollars. Les personnes intéressées ont jusqu’au 30 septembre pour s’inscrire », poursuit-elle.

« Nous travaillons en étroite collaboration avec le CISSS-AT afin d’offrir ce programme et assurer une première cohorte de diplômés en décembre 2023. Bien que le Cégep dispense déjà un enseignement supérieur en Soins infirmiers dans un programme régulier, nous considérons comme notre devoir de participer à cet effort supplémentaire pour assurer des soins de santé de qualité avec du personnel qualifié dans la région », ajoute Sylvain Blais, directeur général du Cégep.

Le collège répond encore une fois présent dans un dossier de développement régional et s’est rapidement mis en action afin d’assurer une relève dans un milieu durement éprouvé par le manque de personnel. Le Cégep et le CISSS‑AT travaillent également à d’autres stratégies de formation qui seront mises en place au cours des prochains mois.

– 30 –

Source

Piel Côté
Conseiller en communication
Téléphone : 819 279-8947

version imprimable