• Communiqué – 7 décembre 2015

  • Communiqué – 7 décembre 2015

  • Communiqué – 7 décembre 2015

  • Communiqué – 7 décembre 2015

Liens rapides
Communiqué – 7 décembre 2015

COMMUNIQUÉ
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Le Centre technologique des résidus industriels inaugure ses nouvelles installations : des investissements de plus de 14 millions de dollars

Rouyn-Noranda, le 7 décembre 2015 – C’est avec une grande fierté que le Centre technologique des résidus industriels (CTRI) a officiellement inauguré ses nouvelles infrastructures en fin de journée aujourd’hui. À la suite de travaux historiques de construction et de modernisation d’une durée de 20 mois, le projet a nécessité des investissements de plus de 14 millions de dollars, dont près de 13 millions de dollars financés par le ministère de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations (MEIE). « Cette toute nouvelle infrastructure, unique dans la région, ouvre désormais une multitude de perspectives stimulantes de développement de projets d’innovation technologique. Cette construction et ces rénovations constituent sans contredit l’investissement le plus significatif de l’histoire de notre Centre. Au nom de tous les membres du conseil d’administration et de tous nos partenaires, je tiens à remercier toutes les instances gouvernementales qui ont travaillé ensemble pour que ce grand projet puisse voir enfin le jour », affirme le président du conseil d’administration du Centre technologique des résidus industriels, Pascal Lavoie.

Les nouvelles installations à la fine pointe de la technologie stimuleront également la recherche chez les étudiants et les membres du personnel concernés. « Ces nouveaux laboratoires permettront de poursuivre avec succès le développement de la recherche au collégial. Le CTRI est un chef de file dans le domaine et participe directement au maintien de l’excellence de la recherche au Québec. Une opportunité qui augmentera sans aucun doute le développement de la culture scientifique de nos étudiants afin d’assurer une relève de chercheurs de très grande qualité dans la région », soutient le directeur général du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, Sylvain Blais.

Ce projet d’envergure, qui a commencé par un simple rêve, est maintenant réalité : dans cet environnement industriel dynamique et stimulant, vont œuvrer ensemble des chimistes, des biologistes, des forestiers, des miniers, des techniciens en mécanique, en électronique et plus encore. « La visibilité du CTRI se jouera donc sur notre capacité à soutenir l’innovation dans des entreprises aux frontières entre ces différentes disciplines. La complémentarité de notre équipe et notre proximité géographique, en plein carrefour de l’industrie minière et l’industrie forestière, ouvrent de grandes perspectives de développement de projets d’innovation technologique », affirme le directeur général du Centre technologique des résidus industriels, Hassine Bouafif.

La vitalité de ces nouvelles infrastructures de recherche tient également à l’augmentation du besoin industriel en ce qui a trait à la recherche et l’innovation pour une gestion efficace des résidus industriels, notamment les résidus dangereux et réfractaires. « L’objectif est donc d’offrir à nos partenaires industriels des services de recherche et d’innovation d’excellence et à notre importante équipe, des installations qui rencontrent les plus hauts standards en matière de sécurité », renchérit monsieur Bouafif.

Le projet de modernisation et d’agrandissement du CTRI en chiffres :

  • mise à niveau des laboratoires existants pour rencontrer les standards d’aération et de ventilation (803 000 $);
  • construction de nouveaux laboratoires et de bureaux administratifs : laboratoire de traitements des effluents contaminés et des résidus dangereux, laboratoire d’écologie appliquée et de biorestauration, laboratoire de valorisation de minéraux industriels sous-utilisés et laboratoire de valorisation de la biomasse résiduelle (12 791 000 $);
  • modernisation des équipements de recherche (771 000 $).

Prenez note que des portes ouvertes au grand public se déroulent jusqu’à 19 h 30 aujourd’hui pour permettre à la population de l’Abitibi-Témiscamingue de découvrir ces nouvelles infrastructures de recherche et d’innovation d’une qualité exceptionnelle.

Bon succès à toute l’équipe du Centre technologique de résidus industriels!

-30-

Source

Karine Aubin
Conseillère en communication
Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue
Téléphone : 819 762-0931, poste 1243

Pour information

Hassine Bouafif
Directeur général du CTRI
Téléphone : 819 762-0931, poste 1240

Consultez le nouveau site Internet du CTRI au www.ctri.qc.ca!