• Une première entente de programme confirmée avec le Cégep de Baie-Comeau

  • Une première entente de programme confirmée avec le Cégep de Baie-Comeau

  • Une première entente de programme confirmée avec le Cégep de Baie-Comeau

  • Une première entente de programme confirmée avec le Cégep de Baie-Comeau

  • Une première entente de programme confirmée avec le Cégep de Baie-Comeau

  • Une première entente de programme confirmée avec le Cégep de Baie-Comeau

  • Une première entente de programme confirmée avec le Cégep de Baie-Comeau

  • Une première entente de programme confirmée avec le Cégep de Baie-Comeau

15 octobre 2019

Partenaires dans plus d’un projet, notre collège et le Cégep de Baie-Comeau sont heureux d’annoncer la concrétisation de l’un d’entre eux.

Le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur a donné son autorisation à la délocalisation du programme Soins préhospitaliers d’urgence. « C’est avec une grande fierté que nous collaborons à cette formation qui aura un impact positif sur le recrutement de nouveaux ambulanciers sur la Côte-Nord. Notre Cégep possède une vaste expérience en matière d’enseignement aux étudiantes et aux étudiants de Soins préhospitaliers d’urgence et notre partenaire reconnait aussi cette force », a expliqué le directeur général, Sylvain Blais. « Non seulement c’est une belle reconnaissance de notre expertise, mais nous ne pouvons pas rester sourds à l’appel d’une autre région éloignée du Québec. Les territoires de l’Abitibi-Témiscamingue et de la Côte-Nord sont similaires et nous comprenons très bien leurs réalités », a-t-il ajouté.

Pour lire l’ensemble du communiqué, cliquez ici.

 

Crédit : Catherine Heppell, Cégep de Baie-Comeau

Sur la photo, de gauche à droite : le directeur général du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, Sylvain Blais; la présidente-directrice générale adjointe du Centre intégré de santé et des services sociaux (CISSS) Côte-Nord, Johanne Savard; le député de René-Lévesque, Martin Ouellet; le Chef du Conseil des Innus de Pessamit, René Simon et le directeur général du Cégep de Baie-Comeau, Claude Montigny.

Une première entente de programme confirmée avec le Cégep de Baie-Comeau