• Communiqué – 12 août 2021

  • Communiqué – 12 août 2021

  • Communiqué – 12 août 2021

  • Communiqué – 12 août 2021

COMMUNIQUÉ
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

 

AEC PILOTAGE D’AÉRONEFS AUTOCHTONES AU CÉGEP DE L’ABITIBI-TÉMISCAMINGUE : 

IL EST ENCORE TEMPS DE S’INSCRIRE

Rouyn-Noranda, le 12 août 2021. – Le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue est heureux d’annoncer qu’une première cohorte voit enfin le jour dans la région pour l’attestation d’études collégiales (AEC) en Pilotage d’aéronefs. Dans l’objectif de maximiser les chances à de futurs étudiants et étudiantes autochtones pour signifier leur intérêt pour ce nouveau programme, le Cégep se donne encore quelques semaines pour tenter de recruter de nouveaux étudiants et étudiantes.

Cette nouvelle formation est le fruit d’un travail de collaboration entre le ministère de l’Enseignement supérieur, le Cégep de Chicoutimi, le Centre québécois de formation en aéronautique (CQFA) et plusieurs partenaires de la région.

Le comité exécutif du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue a pris la décision que le contrat soit attribué à l’École d’aviation de Rouyn-Noranda. Des discussions entourant le lieu où la formation sera offerte se poursuivent avec les partenaires du milieu. La volonté d’implanter le programme Pilotage d’aéronefs à Val-d’Or, comme annoncé dès le début du projet, est toujours d’actualité.

Sylvain Blais, directeur général du Cégep, explique : « Nous avons travaillé très fort pour que cette formation soit offerte dans notre région. La décision d’ouvrir les appels d’offres publics au territoire de Rouyn-Noranda, en plus de celui de Val-d’Or, visait à mettre toutes les chances de notre côté pour concrétiser le projet en respectant le budget octroyé. En tant qu’établissement d’enseignement supérieur public, nous sommes dans l’obligation de suivre le processus officiel du SEAO (Système électronique d’appel d’offres du gouvernement du Québec), qui nous oblige à assigner le contrat au plus bas soumissionnaire. L’intention initiale d’implanter le programme à Val-d’Or demeure notre objectif et nous travaillons en ce sens avec nos partenaires. Nous mettons de surcroît en place un ultime effort afin de finaliser le recrutement pour la première cohorte. »

« Je suis tout à fait en accord avec la décision de Sylvain Blais d’avoir rendu possibles les dépôts de projets à Rouyn-Noranda afin que les premiers étudiants puissent débuter leur formation et ainsi répondre au besoin criant de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec en aviation. Il va de soi que le Cégep doit démarrer le programme en respectant l’enveloppe budgétaire du ministère de l’Enseignement supérieur. Cette décision, bien qu’elle soit controversée, s’est prise dans le but d’assurer une bonne gestion des fonds publics » précise Guillaume Marquis, président du conseil d’administration du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue.

La vice-présidente Chantal Hamelin rappelle que : « Nous nous donnons encore quelques semaines pour tenter de séduire et de recruter de nouveaux étudiants. Nous souhaitons vivement que des citoyens autochtones se manifestent et osent venir vivre l’expérience de la première cohorte en Abitibi-Témiscamingue en formation de pilotage d’aéronefs. »

– 30 –

EN SAVOIR PLUS

Pour information

Geneviève Tétreault
Coordonnatrice des communications et de l’international
Cellulaire : 819 763-8161

Version imprimable