• Un 5 à 7 à la maison pour lutter contre la pauvreté étudiante

  • Un 5 à 7 à la maison pour lutter contre la pauvreté étudiante

  • Un 5 à 7 à la maison pour lutter contre la pauvreté étudiante

  • Un 5 à 7 à la maison pour lutter contre la pauvreté étudiante

  • Un 5 à 7 à la maison pour lutter contre la pauvreté étudiante

  • Un 5 à 7 à la maison pour lutter contre la pauvreté étudiante

  • Un 5 à 7 à la maison pour lutter contre la pauvreté étudiante

3 décembre 2020

Le populaire Déjeuner-bénéfice de La Fondation du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, au profit du Fonds de lutte contre pauvreté étudiante, ne peut pas avoir lieu en cette année en lien avec la COVID-19. Qu’à cela ne tienne, La Fondation vous propose alors d’aller chez vous! En effet, des boîtes clé en main pour préparer votre propre « 5 à 7 » personnel avec des produits maison de grande qualité ont été élaborés spécialement pour l’occasion. Elles seront en vente dès le début de la semaine prochaine, soit à partir du mardi 8 décembre.

Ces fameuses boîtes comprendront différents produits avec un accord spécial pour les mets et les pains, par exemple, du gravlax de saumon, du magret de canard fumé, du foie gras, des champignons et des olives marinés, sans compter du fromage Angelus de la Fromagerie du village et des madeleines au citron.

Vos magnifiques boîtes devront être achetées en ligne au coût unitaire de 80 dollars sur le site transactionnel de la boulangerie-pâtisserie Le St-Honoré, notre partenaire de prestige dans cette aventure : https://le-st-honore.myshopify.com/  et récupérées dans la boutique située à Rouyn-Noranda à la date sélectionnée. Un montant de quinze dollars par boîte vendue sera remis à La Fondation du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue.

Rappelons que La Fondation a choisi d’investir cinq mille dollars par année dans le Fonds de lutte contre la pauvreté étudiante pour répondre aux besoins des étudiantes et des étudiants que nous côtoyons chaque jour afin de favoriser la réussite et la persévérance scolaire.

N’hésitez donc pas à vivre un moment gastronomique unique dans le confort de votre foyer tout en aidant à contrer la pauvreté chez nos collégiennes et collégiens!

 

Photos : courtoisie

 

Sur la photo ci-contre : Simon Gaivin, propriétaire et Michaël Bouchard, chef au St-Honoré.

Un 5 à 7 à la maison pour lutter contre la pauvreté étudiante
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x