COMMUNIQUÉ
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

SPORT’AIDE LANCE UNE NOUVELLE APPROCHE INCLUSION – OUVERTURE AUX DIVERSITÉS EN MILIEU SPORTIF 

Rouyn-Noranda, le mardi 31 mai 2022. – C’est ce mardi 31 mai, au Cégep d’Abitibi-Témiscamingue, que Sport’Aide lance sa toute nouvelle approche Inclusion – Ouverture aux diversités en milieu sportif. Selon une étude internationale menée en 2015, il s’agit d’une avancée importante quand on sait que « 70 % des athlètes canadien(ne)s sondé(e)s croient que les sports d’équipe ne sont pas accueillants pour les jeunes LBG »*.

En réponse à une réalité croissante ainsi qu’à une demande d’organisations sportives québécoises, ce programme unique vise à outiller l’ensemble de la communauté sportive regroupant les organisations, administrateur(-trice)s, entraîneur(-euse)s, jeunes sportif(-ive)s ainsi que les parents et le grand public afin de faciliter l’inclusion et la participation sportive de personnes trans. Pour Sylvain Croteau, directeur général de Sport’Aide, il s’agit d’une initiative qui répond à un besoin. « Considérant qu’il existait peu – ou pas – d’outils afin de guider nos gestionnaires d’organisations sportives à l’égard de ces enjeux, nous proposons une approche qui permet d’avoir un portrait global de ce que l’on peut mettre en place comme interventions en matière de stratégies et d’activités de sensibilisation ».

Valentina Cagna, joueuse de volleyball trans des Astrelles du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, croit que le fait de s’informer pourrait grandement améliorer la compréhension de la réalité trans en sport. « Il y a beaucoup de préjugés par rapport à ça. Moi, je pense qu’on devrait commencer par s’informer puis briser les stéréotypes par rapport aux femmes trans, aux hommes trans, et aux personnes non-binaires aussi ».

Développée en collaboration avec Égale Action, Via Sport BC et d’autres organisations sportives, l’approche Inclusion – Ouverture aux diversités en milieu sportif répondra aux besoins identifiés en consultation, soit d’accueillir la réalité trans en sport (accompagnement individuel); d’apprendre et de comprendre (éducation et sensibilisation aux clubs et fédérations); d’agir et de changer la culture (mobilisation du milieu) et de concerter la communauté (élaboration de politiques).

Luc Lacroix, premier vice-président de Loisir et Sport Abitibi-Témiscamingue (LSAT), estime que cette avancée proposée par Sport’Aide arrive à point nommé. « Le milieu du loisir et du sport bénéficiera certainement de cette démarche qui s’inscrit dans une série d’actions que Loisir et Sport Abitibi-Témiscamingue souhaite entreprendre. Cette initiative de Sport’Aide contribue à outiller des organisations comme la nôtre, afin de pouvoir créer et maintenir des environnements inclusifs et accueillants pour nos athlètes ».

Pour Sport’Aide, il est essentiel d’offrir à la communauté sportive québécoise des moyens, des façons de faire pour encourager l’inclusion. « Nous estimions qu’il fallait agir sur les facteurs de protection en fournissant un soutien social favorisant l’acceptation des adultes et des pairs, des espaces et des activités d’affirmation de soi ainsi que des politiques et pratiques soutenant les jeunes trans et non-binaires », explique le directeur général de Sport’Aide.

À cet égard, l’équipe de Sport’Aide est fière de confirmer que LSAT et le Cégep d’Abitibi-Témiscamingue s’unissent à la mobilisation entamée par Baseball Québec, Sports Québec et la Ligue de baseball junior élite du Québec. LSAT en apposera la signature inclusion, soit le logo Sport’Aide multicolore sur l’uniforme des athlètes de la délégation de l’Abitibi-Témiscamingue pour les Jeux du Québec 2022. Quant au Cégep d’Abitibi-Témiscamingue, il s’engage à apposer ce logo sur les uniformes des Astrelles et des Gaillards dans les prochaines saisons ainsi qu’à afficher des messages promus par l’approche Inclusion dans les centres sportifs du Cégep.

À propos
Sport’Aide est un organisme sans but lucratif indépendant qui a pour mission d’assurer un leadership dans la mise en œuvre d’initiatives favorisant un environnement sportif sain, sécuritaire et harmonieux pour les jeunes sportifs du Québec et de fournir un service d’accompagnement aux différents acteurs du milieu sportif, et ce, tant au niveau élite que récréatif.

Le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue s’engage et s’investit dans sa mission éducative, en accompagnant la population étudiante de toute provenance dans la réussite de son projet de vie. En ce début du 21e siècle, par ses activités de formation et de recherche qui lui permettent d’être un acteur du développement régional, le Cégep propose des approches novatrices et flexibles pour répondre aux besoins de sa population étudiante, du marché du travail, et de la société.

La mission du Cégep consiste à développer des compétences pour apprendre, innover et contribuer à la société, dans un environnement empreint d’ouverture et de proximité.

Loisir et Sport Abitibi-Témiscamingue

Loisir et Sport Abitibi-Témiscamingue (LSAT) souhaite faire la différence dans l’atteinte d’une meilleure qualité de vie de la population en stimulant le développement ainsi que la pratique du loisir, du sport, du plein air et de l’activité physique tout en favorisant l’adoption de saines habitudes de vie, et ce, en collaboration avec ses partenaires et en respect des réalités de la région.

– 30 –

__________________________

*Denison, E. et Kitchen, A. (2015). Out on the Fields : The First International Study on Homophobia in Sport. Repéré à : www.outonthefields.com

Pour information

Sport’Aide
Sylvain Croteau, directeur général
s.croteau@sportaide.ca
Tél. : 1 418 780-2002, poste 3985

 


 

Pour entrevue

Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue 
Piel Côté, conseiller en communication
piel.cote@cegepat.qc.ca
819 279-8947 (cellulaire)

version imprimable