• Communiqué – 26 juin 2019

  • Communiqué – 26 juin 2019

  • Communiqué – 26 juin 2019

  • Communiqué – 26 juin 2019

Communiqué – 26 juin 2019

COMMUNIQUÉ
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Techniques de pilotage d’aéronefs :

Une nouvelle attestation d’études collégiales verra le jour

VAL-D’OR ET CHICOUTIMI, LE 26 JUIN 2019 – Le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, le Centre de formation aéronautique du Québec (CQFA) et le Cégep de Chicoutimi s’allient pour offrir une nouvelle attestation d’études collégiales (AEC) afin de former des pilotes d’aéronefs majoritairement autochtones dès la session hivernale 2020.

D’une durée de deux ans, cette nouvelle AEC en Pilotage d’avions multimoteurs aux instruments et sur hydravion sera dispensée par le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, le Centre québécois de formation aéronautique et un prestataire de services privés. Ce dernier sera rigoureusement sélectionné d’ici janvier 2020 et sera encadré par le CQFA pour la partie vol de la formation afin d’en assurer les standards et la qualité qui font la réputation de l’École nationale depuis une cinquantaine d’années.

Pour sa part, le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue se chargera, entre autres, du recrutement, de l’encadrement, du suivi et de l’aide à la réussite de nos futurs collégiens et pilotes.

Cette formation a directement pour but de former des pilotes autochtones afin de répondre aux besoins actuels et futurs en ressources humaines des nombreuses compagnies d’aviation qui desservent le nord du territoire québécois, mais aussi le monde.

« C’est avec une grande fierté que nous lançons cette nouvelle formation qui aura un impact positif sur le recrutement de nouveaux pilotes. Nous désirons toujours offrir prioritairement cette discipline menant à l’obtention d’une attestation d’études collégiales à nos étudiants autochtones du Québec. Notre collège possède une vaste expertise en matière d’enseignement à ces étudiants et nos partenaires reconnaissent aussi cette force », explique le directeur général du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, Sylvain Blais.

Rappelons qu’à l’automne 2018, le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur a investi une somme de 106 000 $ aux cégeps de l’Abitibi-Témiscamingue et de Chicoutimi afin d’évaluer la faisabilité de développer l’offre de formation en pilotage d’aéronefs dans la province par un programme d’AEC.

Le directeur général du Cégep de Chicoutimi, André Gobeil, se réjouit du nouveau partenariat entre le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue et le CQFA. « Comme institution d’enseignement, notre mission première est d’éduquer et de répondre aux besoins de formation des différents milieux sur le territoire québécois. Dans un tel contexte, nous ne pouvons que nous réjouir de voir la rencontre des expertises reconnues de nos deux cégeps afin d’assurer le développement de compétences spécialisées en pilotage par le biais de ce programme unique offert prioritairement aux communautés autochtones », indique monsieur Gobeil.

En ce qui concerne le directeur du CQFA, Steeve Noreau, ce projet s’inscrit parfaitement dans la stratégie de diversification de l’École nationale du Cégep de Chicoutimi.

« Le CQFA forme depuis cinquante ans des pilotes qui travaillent partout sur la planète et sa renommée n’est plus à faire. La nouvelle AEC en Abitibi-Témiscamingue sera pour nous une façon d’étendre notre savoir-faire et d’assurer un gage de qualité à ces nouveaux pilotes issus majoritairement des peuples autochtones », relate-t-il.

Par ailleurs, de nouvelles sorties seront désormais possibles pour les futurs diplômés de cette AEC. Ils pourront, s’ils le désirent, poursuivre pour une durée de huit mois leurs études au diplôme d’études collégial (DEC) en pilotage d’aéronefs au CQFA du Cégep de Chicoutimi.

Les détenteurs d’un DEC dans un autre champ d’études pourront également s’inscrire à l’AEC en pilotage au campus de Val-d’Or. Ces derniers pourront poursuivre à Chicoutimi s’ils le veulent, pour compléter leur diplôme dans ce domaine. Tous devront ensuite s’inscrire et réussir l’examen obligatoire de Transports Canada afin de pouvoir exercer leur profession.

« Le campus valdorien s’est rapidement retrouvé au cœur de la solution », rappelle le directeur de la Formation continue et des Services internationaux, Marc Bertrand. « Le programme sera bilingue, dispensé en partie dans les anciens bureaux administratifs de l’Aéroport régional de Val-d’Or », ajoute-t-il.

Rappelons qu’à la fin de l’AEC, les nouveaux diplômés comptabiliseront 210 heures de vol.

– 30 –

Sur la photo, dans l’ordre habituel : le directeur du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue Sylvain Blais, le directeur du Centre de formation aéronautique du Québec, Steeve Noreau, le directeur de la Formation continue et des services internationaux du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, Marc Bertrand et le directeur général du Cégep de Chicoutimi, André Gobeil.

Crédit photo : Karine Aubin


PRESS RELEASE

Flight Training Techniques:

A New Attestation of College Studies Will Be Created

 

VAL-D’OR AND CHICOUTIMI, QC (June 26, 2019) — The Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, Centre québécois de formation aéronautique (CQFA or Québec Flight Training Centre) and Cégep de Chicoutimi are uniting to offer a new Attestation of College Studies (ACS/AEC in French) to train mainly indigenous aircraft pilots from the Winter 2020 Semester onward.

This new program, which lasts two years, is titled ACS in Flight and Instrument Training for Multiengine Aircraft and Seaplanes; it will be taught by the Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, CQFA and a private aviation service provider. The latter will be selected rigorously before January 2020 and supervised by the CQFA for the flight portion of the training to ensure that the standards and quality which have made the reputation of the national institute for nearly a half century are upheld.

For its part and among other things, the Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue will take charge of recruitment, supervision, follow-up and success support of our future college students and pilots.

The main goal is to train indigenous pilots to answer the current and future human resource needs of numerous airline companies that serve not only the northern Québec territory but also the world.

“It is with great pride that we are launching this new program, which will have a positive impact on the recruitment of new pilots. We mainly want to continue to offer training in this discipline, which leads to an Attestation of College Studies, to the indigenous students of Québec. Our college has vast expertise in teaching these students, and our partners also recognize this asset,” explains Sylvain Blais, Director General of the Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue.

Let us recall that in the autumn of 2018, the Québec Ministry of Education and Higher Education invested the sum of $106,000 in collegiate institutions in l’Abitibi-Témiscamingue and Chicoutimi to assess the feasibility of development of an ACS (AEC) program offer in flight training in this province.

André Gobeil, Director General of the Cégep de Chicoutimi, is delighted about the partnership with the Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue and CQFA. “As a cégep, our primary mission is to educate and respond to the training needs of the various communities of the Québec territory. In such a context, we can only be thrilled to see that the meeting of expertise of both of our colleges is recognized to ensure the development of specialized competencies in flight training through this unique program offered in priority to indigenous communities,” indicates Mr. Gobeil.

Inasmuch as CQFA Director Steve Noreau is concerned, this project falls perfectly within the scope of the diversification strategy of the National Institute of the Cégep de Chicoutimi. “The CQFA has been training pilots who work all over the world for 50 years, and its reputation no longer needs to be established. This new ACS in the Abitibi-Témiscamingue region will be a way to extend our know-how and guarantee its quality to these new pilots who come mainly from First Nations peoples,” specifies Mr. Noreau.

Furthermore, new avenues will be possible for future graduates of this ACS from now on. If they want to do so, they may continue their program for a duration of eight months in the Diploma of College Studies (DCS or DEC in French) in Flight Training at the CQFA of the Cégep de Chicoutimi.

Holders of a DEC in another field of studies will also have the opportunity to register for the ACS in Flight Training at the Val-d’Or Campus. They will be allowed to continue their studies in Chicoutimi if they wish to do so to complete their diploma in this field. All graduates must then register for and succeed the mandatory examination of Transport Canada to be able to practise their profession.

“The Val-d’Or Campus quickly became central to the solution,” recalls Director of Continuing Education and International Services Marc Bertrand. “This program will be bilingual and taught in part in the old administrative offices of the Val-d’Or Regional Airport,” adds the director.

Please note that new graduates will have accumulated 210 hours of flight at the end of this ACS.

-30-

On this photo and in the usual order:

Sylvain Blais, Director General of the Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, Steeve Noreau, Director of the Centre de formation aéronautique du Québec (CQFA), Marc Bertrand, Director of Continuous Education and International Services and André Gobeil,  Director General of the Cégep de Chicoutimi.

Photo : Karine Aubin

Sources:

Karine Aubin
Conseillère en communication
Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue
Téléphone : 819 762-0931, poste 1243

 

Eric Emond
Director of Corporate Affairs and Communications
Cégep de Chicoutimi
eemond@cchic.ca
418-549-9520, extension 1279
Cell phone: 418-820-7627

Version imprimable English version