• Communiqué – 10 avril 2019

  • Communiqué – 10 avril 2019

  • Communiqué – 10 avril 2019

  • Communiqué – 10 avril 2019

COMMUNIQUÉ
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

 

Le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue en deuil de M. Ahcène Bourihane

 

ROUYN-NORANDA, 10 avril 2019 | Le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue a appris avec tristesse le décès, lundi dernier, de M. Ahcène Bourihane, qui a dirigé le Centre technologique des résidus industriels pendant plus de cinq ans, jusqu’en 2013.

Sous sa gouverne, le CTRI a connu un essor exceptionnel marqué, notamment, par un investissement majeur qui a permis au Cégep de se doter d’installations industrielles et d’équipements permettant de mener d’importants projets de recherche dans nos secteurs d’activités, soit les résidus miniers, agroalimentaires et forestiers.

« Monsieur Bourihane a fait beaucoup pour le Cégep, mais aussi, pour toute la région de l’Abitibi-Témiscamingue. Il sera à tout jamais l’un de nos bâtisseurs importants sans qui la région, et plus particulièrement la recherche en enseignement supérieur, ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui. En mon nom, et en celui de toute la communauté collégiale, j’estime aujourd’hui que nous vivons la perte d’un être cher à notre milieu et nous offrons nos plus sincères condoléances à sa famille », a partagé M. Sylvain Blais, directeur général du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue.

« Nous pouvons être fiers de ce que M. Bourihane nous a légué comme héritage. En grande partie grâce à lui, la région tout entière bénéficie aujourd’hui d’un Centre technologique des résidus industriels moderne, à la fine pointe de la technologie, où se font chaque jour des découvertes importantes pour l’avenir », a pour sa part indiqué Mme Isabelle Boulianne, la présidente du conseil d’administration du Centre technologique des résidus industriels.

Monsieur Bourihane œuvrait dans le secteur de la recherche et de l’innovation depuis 2001. Jusqu’à son décès, des suites d’une maladie, il occupait le poste de directeur adjoint du Consortium de recherche et d’innovation en transformation métallique (CRITM).

Fort d’une formation comptable, financière et juridique, il a aussi œuvré au ministère de la Santé, pour une importante compagnie maritime et à titre de cadre en formation professionnelle pour une compagnie pétrolière d’envergure mondiale.

-30-

Source

Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue

Pour information

Karine Aubin
Conseillère en communication
Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue
Téléphone : 819 762-0931, poste 1243

Version imprimable