Attestations d'études collégiales

JCA.04 - Techniques d'intervention en milieu carcéral

Le programme vise à former des agents correctionnels aptes à travailler dans les établissements de détention du ministère de la Sécurité publique du Québec et du Service correctionnel du Canada.

L’agent correctionnel joue un rôle important dans la réinsertion sociale des personnes incarcérées. Aux fonctions traditionnelles d’encadrement, s’ajoutent celles d’évaluation et d’accompagnement dans le processus de réinsertion sociale. Par conséquent, le programme vise à développer les capacités d’intervenir auprès de la personne incarcérée et de travailler avec d’autres intervenants à sa réinsertion sociale.

La formation se donne à Wendake, chez notre partenaire le Centre de développement de la formation et de la main-d’œuvre Huron-Wendat (CDFM).

Votre profil

Vous avec un intérêt pour la sécurité publique, la criminologie, l’intervention et la relation d’aide.

Vous avez une bonne connaissance de vos capacités et de vos limites.

Vous êtes capable de gérer des facteurs de stress.

Vous aimez le travail d’équipe.

Vous avez une bonne condition physique.

Formule : En présentiel

Horaire : Temps plein

Durée : 1605 heures

Date du début des cours : À venir

Fin des cours : À venir

 

 

Est admissible à un programme d’études conduisant à une attestation d’études collégiales (AEC), la personne qui possède un diplôme d’études secondaires (DES) ou une formation jugée suffisante par le Cégep et qui satisfait à l’une des conditions suivantes :

  • Avoir interrompu ses études à temps plein ou poursuivi des études postsecondaires à temps plein pendant au moins deux sessions consécutives ou une année scolaire;
  • Être visée par une entente conclue entre le Cégep et un employeur ou par un programme gouvernemental;
  • Avoir interrompu ses études à temps plein pendant une session et avoir poursuivi des études postsecondaires à temps plein pendant une session;
  • Être titulaire du diplôme d’études professionnelles (DEP).

De plus, pour être admissible, la personne devra, s’il y a lieu, satisfaire aux conditions particulières du programme ou du cours choisi. C’est-à-dire avoir réussi les cours préalables du secondaire et/ou tout autre préalable ou condition d’admission exigée; à défaut de ceux-ci, la personne peut être tenue de suivre un ou quelques cours de mise à niveau.

Pour être admis dans un programme menant à l’obtention d’une attestation d’études collégiales (AEC), vous devez acquitter des droits de 30 $ pour l’ouverture de votre dossier. Ces droits sont non-remboursables. 

Frais d’inscription pouvant être applicables 

  • Droits d’inscription et droits afférents (pour tous les programmes) 
  • Matériel didactique (volumes, notes de cours, photocopies) 
  • Examens médicaux 
  • Équipements divers 
  • Droits de toute autre nature (pour tous les programmes) 
  • Droits technologie de l’information (selon certains programmes) 

Il peut y avoir des frais supplémentaires. Veuillez nous contacter pour plus d’informations. 

  • Formulaire d’admission sur la base d’une formation jugée suffisante (seulement pour ceux et celles qui ne possèdent pas de diplôme (DES, DEP);
  • Copie du certificat de naissance de l’état civil. Ce document est obligatoire. Il doit provenir de l’état civil de votre province de naissance. Il doit comporter le nom des parents. Les documents souvent intitulés «baptistère» provenant de votre paroisse ne sont pas reconnus. Copies lisibles seulement;
  • Carte de statut autochtone;
  • Une copie des diplômes obtenus selon l’éducation que vous possédez;
  • Copie du dernier relevé de notes du Ministère de l’éducation;
  • Curriculum vitae (CV) le plus récent.

Afin de pouvoir valider votre admissibilité en regard des critères du RREQ

  • Si applicable : copie de votre carte de statut ou de bénéficiaire (recto-verso)
  • Une copie de votre carte d’assurance maladie du Québec

Des conditions spécifiques peuvent être requises pour être admis dans certains programmes. Certains documents supplémentaires peuvent alors être exigés.

 

 

  • Les stages de 405 heures se dérouleront dans divers établissements au Québec ou dans des établissements fédéraux selon les choix de chacun.
  • Les étudiants sélectionnés par les établissements de détention provinciaux pour un poste devront faire un séjour de formation obligatoire de 9 semaines à l’École nationale de police située à Nicolet.
  • Les étudiants sélectionnés par le Service correctionnel du Canada (SCC) pour un poste devront faire un séjour de formation obligatoire de 14 semaines à l’Académie nationale de formation du SCC, située à Kingston, en Ontario.

Votre formation pourrait vous amener à faire la différence dans…

  • Les centres de détention du réseau carcéral québécois
  • Les pénitenciers du Service correctionnel du Canada
  • Les centres jeunesse du ministère de la Santé et des Services sociaux
  • Les agences privées de surveillance de prévenus
  • Les palais de justice
  • Les hôpitaux

Conditions d’accès à la profession sur le ministère de la Sécurité publique.

  • Être titulaire d’un diplôme d’études secondaires équivalent à la 5e secondaire;
  • Avoir terminé deux années d’études postsecondaires dans un domaine pertinent à l’emploi;
  • Chaque année de scolarité manquante peut être compensée par deux années d’expérience pertinente;
  • Réussir les examens écrits du Ministère (concours);
  • Réussir l’examen médical;
  • Satisfaire à une enquête sur les moeurs et la vérification des antécédents judiciaires;
  • Réussir la formation de 9 semaines à Nicolet (suite à l’embauche).

Communiquez avec nous :

fcsi@cegepat.qc.ca