• Le Centre technologique des résidus industriels inaugure une nouvelle usine de traitement de minerais

  • Le Centre technologique des résidus industriels inaugure une nouvelle usine de traitement de minerais

  • Le Centre technologique des résidus industriels inaugure une nouvelle usine de traitement de minerais

  • Le Centre technologique des résidus industriels inaugure une nouvelle usine de traitement de minerais

  • Le Centre technologique des résidus industriels inaugure une nouvelle usine de traitement de minerais

  • Le Centre technologique des résidus industriels inaugure une nouvelle usine de traitement de minerais

  • Le Centre technologique des résidus industriels inaugure une nouvelle usine de traitement de minerais

  • Le Centre technologique des résidus industriels inaugure une nouvelle usine de traitement de minerais

Liens rapides

Le Centre technologique des résidus industriels (CTRI) a inauguré avec fierté son usine pilote multifonctionnelle de traitement de minerais. Les travaux de construction de ce tout nouveau bâtiment, voisin du pavillon principal du CTRI, ainsi que la mise en place d’équipements spécifiques ont nécessité des investissements de près de six millions de dollars.

Les travaux se sont échelonnés sur une période de près de cinq ans. « Il s’agit d’une usine pilote moderne et multifonctionnelle pour le développement des procédés de traitement de minerais. Son objectif premier est d’améliorer la capacité de recherche et d’innovation du secteur minier pour l’ensemble du Québec, plus précisément dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue et aussi dans le projet du Plan Nord, de même que l’est de l’Ontario, notamment en ce qui a trait aux ressources minières », explique le président du conseil d’administration du Centre technologique des résidus industriels, Pascal Lavoie.

À la suite de l’inauguration des nouvelles installations du CTRI en décembre dernier, l’arrivée de cette usine pilote multifonctionnelle de traitement de minerais ouvre une multitude de perspectives stimulantes de développement de projets d’innovation technologique dans le monde minier. « C’est une infrastructure exceptionnelle qui nous permettra de jouer un rôle de premier plan dans le développement des connaissances et de l’expertise. Dans le domaine du traitement de concentré minier, bien sûr, mais également dans la valorisation des résidus que cela génère », soutient le directeur général du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, Sylvain Blais. Par ailleurs, ce projet s’inscrit directement dans la vision stratégique du développement minier au Québec, dévoilé la semaine dernière.

D’une superficie de 5000 pieds carrés, la nouvelle usine a une capacité nominale de traitement de 1000 kg/heure. « Avec ce nouveau bâtiment, notre objectif est aussi d’offrir aux entreprises minières juniors de la région les outils techniques nécessaires pour réussir la phase de démarrage de leur exploitation », explique le directeur général du Centre technologique des résidus industriels, Hassine Bouafif.

Le financement de l’usine pilote multifonctionnelle de traitement de minerais :

  • Développement économique Canada : 3,0 M$;
  • Fondation canadienne pour l’innovation : 1,04 M$, dont 0,24 M$ du Fonds d’exploitation des infrastructures;
  • Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation : 0,8 M$;
  • CTRI et différents partenaires : 0,72 M$;
  • Total : 5,56 M$

La composition du projet comprend notamment un circuit de concassage, un circuit de broyage, un circuit de flottation et un circuit de lixiviation et attrition.

-30-

Source :

Karine Aubin
Conseillère en communication
Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue
Téléphone : 819 762-0931, poste 1243

Pour information :

Hassine Bouafif
Directeur général du CTRI
Téléphone : 819 762-0931, poste 1240

Consultez le nouveau site Internet du CTRI au www.ctri.qc.ca!

Sur la photo : Le directeur général du CTRI, Hassine Bouafif, le directeur du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, Sylvain Blais, la députée d’Abitibi-Témiscamingue et porte-parole du NPD en matière de Ruralité et Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, Christine Moore et le président du conseil d’administration du CTRI, Pascal Lavoie.

Le Centre technologique des résidus industriels inaugure une nouvelle usine de traitement de minerais